Bio

Un résumé à la Reader’s Digest

Natif de Montréal, récemment quinquagénaire, j’étais incapable d’indiquer où se trouvait Lévis, Rivière-du-Loup et Rimouski sur une carte avant d’avoir 25 ans…

Toutefois, depuis 1986, j’ai les mots « Bas-Saint-Laurent » et « région » tatoués partout. J’ai débuté ma carrière professionnelle à la Ville de Montréal en participant notamment à l’accueil des dignitaires du maire Drapeau.

Un coup de cœur pour le fleuve, une femme et un travail (vous pouvez inverser l’ordre si ça vous dit) m’ont amené à Rimouski à l’automne 1986. Depuis ce temps, j’ai travaillé 15 ans à Tourisme Rimouski, agi comme premier agent de recrutement médical du Centre hospitalier régional de Rimouski, occupé de la promotion et de la valorisation du Bas-Saint-Laurent comme endroit idéal pour vivre, travailler et étudier pour la Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent de 2002 à 2010.

Après 25 ans sur le marché du travail en tant qu’employé, j’ai décidé de sauter dans le train des travailleurs autonomes en août 2010.

Les détails relatifs à chaque poste occupé suivent ci-dessous.

Formation académique

J’ai complété des études universitaires en gestion et intervention touristiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en 1984 (je sais que ce n’est pas hier et que certains d’entre vous n’étaient pas encore nés mais ce n’est pas une raison pour me le mettre sous le nez…). Le programme a fait l’objet de modifications au fil des ans. Il se nomme maintenant baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie.

Autres formations

Je ne peux pas me targuer d’avoir complété une maîtrise ou un quelconque diplôme autre que mon baccalauréat. J’ai suivi des formations d’appoint de temps en temps au fil des ans mais, par contre, je vous offre quelque chose qui, à mes yeux, a autant de valeur : de l’expérience et des réseaux de contacts!

Expériences comme formateur et enseignant

Et tant qu’à demeurer dans le sujet de la formation, voici une courte énumération des mes expériences en tant que formateur, que ce soit pour une maison d’enseignement ou pour un autre employeur. Cette liste précède évidemment mes expériences professionnelles mais, en quelque sorte, elle met la table.

Enseignant en Techniques de tourisme – Cégep de Matane (depuis août 2011)

Session Été 2014

  • Cours Commercialisation de produits touristiques
  • Supervision de stages (avec 2 collègues)

Session Hiver 2014

  • Cours Conception d’expériences 2 (avec 1 collègue)
  • Cours Relations publiques

Session Automne 2013

  • Cours Conception d’expériences 1 (avec 1 collègue)
  • Cours Guide touristique
  • Cours Représentation commerciale

Session Été 2013

  • Cours Vente de services touristiques

Session Hiver 2013

  • Cours Conception d’expériences 2 (avec 1 collègue)
  • Cours Organisation d’événements
  • Cours Relations publiques

Session Automne 2012

  • Cours Événements et congrès 2
  • Cours Guide touristique
  • Cours Mise en marché de produits touristiques

Session Été 2012

  • Cours Mise en valeur de produits touristiques
  • Cours Vente de services touristiques

Session Hiver 2012

  • Cours Écotourisme et interprétation
  • Cours complémentaire Tourisme et société

Session Automne 2011

  • Cours Communication publicitaire
  • Cours Mise en marché de produits touristiques

Conférencier et formateur – Conférence régionale des éluEs du Bas-Saint-Laurent (automne 2004 à été 2010)

  • Présenter le Plan stratégique de communication du Bas-Saint-Laurent à l’occasion de divers évènements regroupant des gens d’affaires;
  • Présenter la région administrative du Bas-Saint-Laurent aux participants des séjours exploratoires dans les 8 MRC du territoire;
    (N.B. J’ai continué de donner ces présentations en tant que travailleur autonome car je considère que le travail des agentEs de migration de notre région est admirable.)
  • Présenter la région aux personnes immigrantes dans le cadre de sessions d’informations à Montréal organisées par le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles;
  • Former les utilisateurs (agents de communication, de développement, de loisirs etc.) de la Vitrine du Bas-Saint-Laurent (placement de leur propres communiqués, activités et matériel visuel).

Conférencier – Tourisme Rimouski (juillet 1998 à août 2001)

  • Effectuer des présentations sur l’accueil et la connaissance des attraits touristiques et sur l’industrie des congrès au Québec auprès de différentes clientèles mais assez souvent devant des étudiants en Techniques de tourisme au Cégep de Matane. J’ai aussi participé à des jurys à l’occasion des épreuves-synthèses de fin d’études des étudiants de ce même programme.

Formateur et chargé de cours en tourisme – Cégep de Matane et l’Institut de plein air québécois (automne 1989 à été 1995)

  • Donner les cours de techniques d’accueil, tenue statistiques de fréquentation, communication et publicité, promotion touristique, vente de services et organisation de congrès.

Expérience professionnelles

Agent de communication, responsable de la promotion et édimestre – Conférence régionale des éluEs (CRÉ) du Bas-Saint-Laurent (juin 2002 à août 2010)

Pendant 8 ans, j’ai eu le chance de travailler à la CRÉ du Bas-Saint-Laurent. En plus d’avoir côtoyé des collègues que j’ai beaucoup appréciés (et qui me l’ont bien rendu) et d’accomplir des mandats qui m’ont permis de m’épanouir et de d’aider à la mise sur pied d’un réseau informel de communicateurs bas-laurentiens, la CRÉ s’est aussi avérée pour moi, une fantastique école de sensibilisation à la réalité du milieu, et pas seulement ce qui se passe dans mes secteurs de prédilection (communication, culture et tourisme) ou dans les principales villes (dont Rimouski et Rivière-du-Loup). Je souhaite à tous et chacun d’avoir cette opportunité.

Coordonnateur des portes ouvertes – Pêches et Océans Canada (Institut Maurice-Lamontagne – mars à mai 2002)

L’Institut Maurice-Lamontagne allait célébrer ses 15 ans d’existence par des journées Portes ouvertes. Le comité organisateur était déjà en place mais il avait besoin d’un coordonnateur de l’extérieur. On m’a offert ce contrat où je me suis littéralement senti comme un poisson dans l’eau.

  • Avec l’aide d’une graphiste, j’ai essentiellement assumer la majorité des tâches d’organisation sauf une des plus importantes, celles du contenu de chaque kiosque qui relevait de chaque service ou département (une chance car les gens n’aurait pas appris grand chose :)).

De plus, ce contrat a été marqué par trois événements « cocasses » : le début du scandale des commandites, un boycott des activités parascolaires par les enseignants et un vote parmi le personnel de l’Institut sur la pertinence de tenir ou pas ces portes ouvertes dans un contexte de coupures budgétaires à un mois et demi de l’événement. Ce fut très enrichissant comme expérience!

Agent de recrutement – Centre régional hospitalier de Rimouski (septembre 2001 à février 2002)

J’ai également été le premier agent officiel de recrutement médical à Rimouski. Ce nouveau poste créé à l’été 2001 comporte deux volets : Le recrutement de médecins et d’autres spécialistes de la santé ainsi que la création d’outils promotionnels.

  • Coordonner le recrutement de médecins et autres spécialistes de la santé;
  • Créer des outils promotionnels : rédaction de contenu (brochures, site internet etc,,) et suivi auprès des fournisseurs;
  • Planifier et suivre des programmes de visite à Rimouski;
  • Rechercher des emplois pour les conjoints.

Coordonnateur du volet tourisme et du volet congrès – Tourisme Rimouski (novembre 1986 à août 2001)

Dans l’attente d’un renouvellement de contrat à la Ville de Montréal, je pris mes premières vacances depuis l’âge de 16 ans et je suis parti en vacances dans le sud de la France où j’ai rencontré une Rimouskoise. Trois mois après l’avoir rencontrée là-bas, je déménageais au Bas-Saint-Laurent à la faveur d’une ouverture de poste à Tourisme Rimouski. De novembre 1986 à août 2011, j’ai accompli les tâches suivantes, tant au volet Tourisme que Congrès :

  • Solliciter et supporter la tenue de congrès, événements et championnats à Rimouski;
  • Rédiger des cahiers de candidature, mettre à jour des outils d’information propres au marché des congrès, planifier et gérer des programmes d’activités paracongrès;
  • Participer à des salons et à des bourses d’affaires;
  • Assurer les relations de presse;
  • Superviser de la production des brochures et dépliants touristiques ainsi que la rédaction de plusieurs documents de vente, de rapports d’activité et d’études;
  • Quelques dossiers de développement dont l’ouverture d’un sentier de motoneige jusqu’au centre-ville (en support) et le sabordage d’une frégate pour en faire un site de plongée sous-marine.

Conseiller en tourisme, agent de développement touristique et coordonnateur de la logistique au Sommet économique – Commission d’initiative et de développement économique de Montréal (Ville de Montréal – mai 1984 à octobre 1986)

Malgré un marché du travail ténu, j’ai été engagé assez rapidement à la fin de mes études par Pierre Labrie (que je remercie énormément pour m’avoir donné ma première chance au niveau professionnel), alors commissaire au développement touristique à la Ville de Montréal. Pierre est maintenant à la retraite (ou presque). Il a également occupé le poste de directeur général de l’Office du tourisme et des congrès de Québec. Voici mes principales tâches :

  • Gérer de la politique d’accueil relative aux invités de marque de la ville de Montréal et à son implication dans les congrès. Mandat spécial : Assurer le suivi auprès des différents intervenants impliqués dans la construction du Centre Infotouriste de Montréal (architectes, designers, ministère du Tourisme du Québec, propriétaire immobilier, etc.).
  • Préparer des programmes de visites adaptés aux besoins des invités de marque de la ville, et négociation avec les différents intervenants concernés par de telles visites. Je représentais également la Ville dans certains congrès et événements spéciaux tant aux plans des communications que de la logistique.

De septembre 1986 à juin 1985, j’ai été prêté au bureau du directeur général de la CIDEM afin d’occuper le poste de coordonnateur de la logistique du tout premier Sommet économique de la Ville de Montréal.

En tout et partout, je suis resté à l’emploi de la Ville de Montréal de l’été 1984 à l’automne 1986, le tout entrecoupé de petites pauses selon le renouvellement des contrats.

6 commentaires Add your own

  • 1. Danielle M Roy  |  0UTC vendredi 1 juillet 2011 à 17:05

    Bravo Michel! Un beau site à tout à fait à ton image:)

    Réponse
    • 2. michelhebert  |  0UTC vendredi 1 juillet 2011 à 17:08

      Ben, j’ai juste à chercher la beauté chez mes amies; ça m’inspire. Maintenant passons aux choses scabreuses… Merci pour ton commentaire.

      Réponse
      • 3. Claire  |  0UTC lundi 24 octobre 2011 à 16:57

        Je sais que je suis très en retard pour prendre connaissance de ta bio. Je te félicite pour toutes tes réalisations professionnelles passées et à venir.

      • 4. michelhebert  |  0UTC lundi 24 octobre 2011 à 19:20

        Il me fait plaisir de te remercier!

  • 5. Houria  |  1UTC vendredi 29 juin 2012 à 02:02

    Il est rassurant de constater que nous serons pris en charge par un professionnel, au plaisir de vous rencontrer bientôt

    Réponse
    • 6. michelhebert  |  1UTC vendredi 29 juin 2012 à 07:25

      Merci beaucoup pour ce gentil mot Houria. L’attente de la rencontre est partagée! Bonne préparation pour ce grand voyage.

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Subscribe to the comments via RSS Feed


%d blogueurs aiment cette page :